En 2017, suite à la réécriture de l’article 25, les contributions financières des Employeurs des IEG pour les Activités Sociales ont baissées de près de 20% !

En 2018, c’est au tour des moyens (détachements et locaux) mis à disposition par les employeurs pour le fonctionnement des Activités Sociales, d’être revus à la baisse !

Dans un même temps, la politique immobilière des IEG, qui vise à vendre le patrimoine au profit de location de bureaux, impacte la CMCAS Pays de Savoie pour 3 de ses 4 antennes : Albertville, Annecy et Chambéry. Pour les 2 premières, les employeurs des IEG ont d’ores et déjà signifié qu’elles devraient être libérées respectivement les 30 septembre et 31 octobre 2018.

Ces dispositions unilatérales des employeurs semblent de plus en plus éloignées du discours qu’eux-mêmes portent pour valoriser l’intérêt à œuvrer dans les IEG, où chacun bénéficierait d’un salaire différé socialisé, que sont nos Activités Sociales.

Au contraire, les délais imposés par les Directions des IEG pour les déménagements, ou tout récemment la consigne donnée à l’accueil IEG du site Decouz, qui consiste à ne plus laisser entrer les personnes se rendant dans les locaux de la CMCAS, laissent sérieusement  penser qu’ils engagent l’exclusion  de cette part statutaire de nos contrats de travail.

Dans cette voie, maintenir des antennes nécessitera des prises à bail externe ! Chaque euro qui sera injecté dans les frais de structure, le sera au détriment des activités ! Notre responsabilité collective est donc de trouver le juste équilibre entre réalisation d’activités, moyens généraux et proximité avec les bénéficiaires.

Plus que jamais, nous devons démocratiquement décider de l’avenir de notre salaire différé, c’est pourquoi nous vous invitons TOUS à participer aux Assemblées Générales de SLVie qui se tiendront tout au long du mois d’avril et début mai.

©2017 CMCAS Pays De Savoie I Mentions Légales I Vie Privée 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?